Spécialisations

La kinésithérapie agit sur un grand nombre de pathologies et comporte de nombreuses techniques et philosophies de travail différentes. Vous comprendrez qu’il est impossible de maitriser totalement toutes ces techniques. Cédric Van Risseghem décide de se spécialiser dans les pathologies de l’appareil locomoteur et dans les pathologies vestibulaires.

Ortho-Traumato

L’orthopédie et la traumatologie sont de vastes domaines où nous retrouvons toutes les pathologies de l’appareil locomoteur.

Les indications sont très variées :

  • Tendinopathie : « tendinite », bursite, calcification du tendon …
  • Pathologies musculaires : déchirure et élongation musculaire, raideur et crampe …
  • Pathologies articulaires : arthrose, chondropathie, entorse, luxation, déchirure de ligaments …
  • Les problèmes de colonne vertébrale : lombalgie, dorsalgie, cervicalgie, raideurs …
  • Rééducation de fractures plâtrée ou opérée et des prothèses (hanche, genou, épaule…)
  • Les déformations ou malformations : scoliose, hypercyphose, hyperlordose, pieds plats ou creux…

La kinésithérapie ortho traumato permet de traiter globalement la plupart des affections du rachis et des membres en utilisant différentes techniques telles que les techniques myotensives, le crochetage, la thérapie manuelle, les mobilisations, le stretching, la proprioception, la correction des postures vicieuses et l’élaboration de programmes d’exercices spécifiques autonomes…

Crochetage

Le crochetage est une méthode de traitement par destruction des adhérences au moyen de crochets.

Elle est utilisée pour les problèmes suivants :

  • Les adhérences fibreuses ;
  • Les corpuscules fibreux (dépôts uriques ou calciques localisés) ;
  • Les cicatrices ou hématomes qui développent des adhérences ;
  • Les pointes ou les décollements sous périostés

Les indications sont :

  • Adhérences dues à une fibrose cicatricielle post chirurgicale ou traumatique (déchirure musculaire)
  • Epicondylite (tennis elbow), épitrochléite (golf elbow) ;
  • Myosite, tendinite ;
  • Périarthrite scapulo-humérale ;
  • Trochantérite ;
  • Arnoldalgie…

La rééducation vestibulaire

Cette partie très spécifique de rééducation s’adresse aux personnes souffrant de vertiges et/ou de trouble de l’équilibre provenant d’un dysfonctionnement de l’oreille interne. Les pathologies les plus fréquentes sont les vertiges paroxystiques positionnels bénins (VPPB), les névrites vestibulaires, la dépendance visuelle, … La rééducation vestibulaire, grâce a des manœuvres spécifiques, s’avère très efficace et peut en quelques séances résoudre les problèmes de vertiges et autres troubles d’équilibre.

Un vertige est une illusion de mouvement provenant d’une discordance entre les informations sensorielles de l’oreille interne et des yeux. Ce qui donne l’impression que l’environnement tourne autour de vous ou que vous tournez sur vous même et dans certain cas une vision extracorporelle. Ce phénomène aura souvent comme inconvénient de provoquer des troubles de l’équilibre voire des chutes.

Le vertige paroxystique positionnel bénin (VPPB) est le plus fréquent des troubles vestibulaires, il est lié à un déplacement de cristaux (otolithes) dans un des canaux semi-circulaires de l’oreille interne. Ces vertiges, intenses et de courte durée (quelques secondes ou minutes), apparaissent le plus souvent quant on se tourne dans le lit ou que l’on penche la tête de bas en haut. Grace a des manœuvres libératoires spécifiques des otolithes dans le canal, les vertiges disparaissent le plus souvent en quelques séances.

La névrite vestibulaire est une inflammation d’un des nerfs provenant de l’oreille interne. Cette pathologie peux provenir, parfois, d’un virus. Elle ce caractérise par des vertiges qui peuvent durer jusqu'à plusieurs jours accompagnés d’une grande sensation de déséquilibre. La rééducation consiste à retrouver de l’équilibre et diminuer les vertiges grâce à des exercices de proprioception spécifique à ce type de troubles.

La dépendance visuelle est une utilisation inadéquate de la vision comme entrée sensorielle de l’équilibration. La vision est un élément important de l’équilibre tout comme le système vestibulaire et proprioceptif. Il faut que ces trois systèmes interagissent pour assurer une bonne stabilité, si la vision est l’élément principal de l’équilibration la personne devient dépendante visuelle. Cette dépendance peut aller jusqu’à de lagoraphobie (peur de la foule et des grands espaces), de l’acrophobie (peur de la hauteur ou du vide) et la cinétose (mal des transport, mal de mer). Les personnes ont tendance a éviter ces situations difficilement supportables ce qui à un impact sur leur vie socio-professionnelle. Le but du traitement est d’obliger le cerveau à moins utiliser la vision comme information principale. Grâce a des exercices spécifiques d’équilibre avec ou sans utilisation d’optocinétique et plus récemment la réalité virtuelle …

 

Consultation uniquement sur rendez-vous
11 rue du puits 1390 Grez-Doiceau